• Exposition #8 • HELL’O MONSTERS – « Modern Ghosts »

Jerôme Meynen ,Francois Dieltiens et Antoine Detaille, réunis au sein du collectif Hell’O Monsters, se rencontrent autour de leur passion commune, le graffiti, à la fin des années quatre vingt dix. Après quelques temps de murs purs et durs, ils s’éloignent de la discipline et abandonnent le lettrage au profit de l’illustration et surtout du personnage. C’est aussi leur technique qui évolue puisqu’ils ne se cantonnent plus aux sprays et se saisissent de plus en plus de feutres et pinceaux. Ils explorent de nouvelles pistes se tournant vers l’installation, la sculpture ou encore la vidéo. Ainsi, ils intègrent petit à petit les espaces d’expositions, multipliant les projets à travers le monde.

Ces trois personnalités s’unissent alors dans une culture de l’étrange et du fantastique et mêlent leur plume
au service d’un univers tour à tour enchanteur, grotesque ou terrifiant, esquissant une résistance férocement
poétique au monde tangible.

Si leurs influences sont apparues involontairement, les artistes reconnaissent le caractère boshien ou bruggelien de leurs compositions. Contes, mythes, allégories, gravures anciennes traitant de la vie et de la mort construisent leur corpus visuel tout en soulignant les absurdités et travers de l’humain. Dessins, peintures et installations conçues avec une méticulosité presque obsessionnelle mettent en scène des silhouettes vaguement humaines, des funambules claudicants ou des animaux énigmatiques dans un cirque où se jouent les tourments les plus profonds teintés d’humour et de fantaisie. En filigrane, se lit une nostalgie certaine du monde de l’enfance et de son imaginaire sans limite. Fruit d’une collaboration entre l’Espace LVL et le lieu unique, Modern Ghosts se déclinera alors dans les deux lieux : L’intimité de l’Espace LVL se prêtera à une série de petites illustrations tandis que l’atelier 2 du lieu unique se fera le théâtre de pièces plus imposantes aux mediums divers. L’exposition s’inscrira en outre dans le cadre du festival de science-fiction, les Utopiales , décor privilégié pour l’univers d’Hell’O Monsters .

Marie Groneau

Retour en images sur l’exposition

Tags: , , , , , , , , ,